ACTIVITÉS ET CUISINE DE SAMHAIN
Corinne (France)

Nous avons vu rapidement précédemment l’histoire, les traditions et coutumes de Samhain. Dans cette nouvelle chronique, je voulais aborder les activités et les recettes de cuisine « magiques » de ce sabbat.

Concernant les activités, je trouve très symbolique en cette période de Nouvel An sorcier, de fabriquer une roue de l'année, symbole du cycle continu du temps, symbole des Sabbats, symbole de l'éternité : prendre une assiette ou un plat peu profond et y peindre un grand cercle; faire un point au milieu de ce cercle et tracer huit traits rayonnant de ce point vers la circonférence du cercle; décorer chacune des huit parties avec les correspondances de chaque sabbat, selon votre inspiration. En plus, d’être le symbole du déroulement de l’année et des saisons, cette roue sera votre et vous rentrerez intimement dans la connexion à celle-ci.

La célébration d’un sabbat est toujours le moment de communier avec la Nature, en s’y promenant, en la contemplant dans ses changements, en y ramassant des feuilles mortes ou autres plantes faisant partie de votre décorum ou rituel – n’oubliez pas de toujours remercier et laisser une offrande. Cette année Samhain tombant la nuit de la lune bleue, il est d’autant plus important de sortir se connecter avec les énergies de la Nature et de la Lune. C’est un bon moment aussi pour purifier sa maison, son autel et ses outils, faire des feux de joie, des jeux, sculpter des citrouilles, faire des soirées entre amis où l’on se raconte des histoires, décorer sa maison et sortir ses plus belles décorations d’araignées et toiles, sorcières avec tout son attirail. Mais c’est aussi une excellente période pour la divination et la méditation en lien ou non avec les ancêtres et défunts.

Samhain est une étape intermédiaire entre la saison de l’Automne pas encore finie et celle de l’Hiver pas encore commencée, un moment parfait pour la magie. On étudie ce dont on a besoin pour rendre l’hiver plus agréable : sort du Feu de nécessité, sort pour régler les vieilles dettes, sort pour guérir le chagrin, sort pour mettre fin à une mauvaise période. À cela s’ajoutent bien sûr les sorts de protection, de bénédiction de la demeure. Comme je l’ai expliqué dans la précédente chronique, les fêtes de Samhain jouaient un rôle important dans l’arrangement des mariages. Par conséquent, c’est une bonne période pour les sorts d’amour, les sorts pour faire durer l’amour et l’amitié.

Pareillement, Samhain est la période par excellence pour honorer les ancêtres et les défunts, que ce soit par la divination, la méditation, l’écriture d’une lettre, la création d’une boite à ancêtres, la présence de bougies et/ou lanternes pour les guider, la création d’un autel qui leur est dédié, nettoyer et fleurir les tombes, ou encore une procession organisée dans les cimetières, un siège vide et une assiette à table lors du repas. À noter que cet hommage peut et devrait leur être rendu tout au long de l’année. Je suis si choquée et triste, lors de mes balades dans les cimetières de voir tant de tombes laissées à l’abandon, oubliées et en pleine décrépitude. Quel cliché!! La sorcière qui se balade dans les cimetières!! Mais ce sont des endroits qui m’apaisent et où je me sens en sécurité,"chez moi". Et, j’adore l’art et l’architecture funéraire!! Souvent des merveilles y sont cachées et ne demandent qu’à être reconnues, comme des vitraux d’une finesse incroyable, des portes en ferronnerie magnifiques, des statuettes d’anges presque vivants, et cela, pas seulement dans les cimetières les plus célèbres. Le geste me vient à chaque fois de me poser et d’essayer au mieux de rendre ces sépultures abandonnées, plus gaies, plus dignes avec une petite fleur, une pierre, une feuille déposée ou encore remettre en place les pots de fleurs tombés, les arroser si elles en ont besoin, et lancer une petite phrase, une petite pensée. De même, il serait formidable que les bougies envahissent les tombes à Samhain.

Concernant les correspondances pour vos autels, des pierres noires et orange, les runes hagalaz, nauthiz et wunjo, l’encens de myrrhe (spiritualité et protection), de cèdre (purification et protection) et d’oliban (protection et élévation spirituelle), pourront être présents. Concernant les plantes et fleurs, le houx (chasser les mauvais esprits), l’amarante (attirer la faveur des défunts), le laurier (purification, protection contre la négativité), le tournesol (respect, dévouement), la mandragore (protection), l’ortie (amour ardent, protection contre les mauvais esprits), la sauge blanche (purification, éloigner les mauvais esprits), le soucis ou calendula (résurrection, chagrin), le chrysanthème (longévité, deuil, immortalité) auront leur place dans votre décorum. Les couleurs seront le noir, l’orange, le blanc. N’oubliez pas les araignées, les chauves-souris, les crânes, les squelettes, les citrouilles, les démons et anges noirs, les Fées et autres créatures du Peuple silencieux, et autres créatures de la nuit d’Halloween ;-)

Une autre pratique majeure de Samhain est la préparation du dîner. Les aliments de prédilection sont les noix, le navet, la betterave, le chou kale, les pommes, la cannelle, les cucurbitacées en tout genre (courge, citrouille, butternut, potimarron, potiron), les épices, le miel, les amandes. Comme je l’ai déjà un peu expliqué lors de ma chronique de Mabon, chaque aliment a ses propres propriétés magiques, et en choisissant ses ingrédients, la cuisine en devient elle-même magique. La betterave est reliée à Saturne et à la Terre, et a un usage pour l’amour et la beauté. Le chou est relié à l’Élément Eau, et à la Lune ; il sera utilisé dans un but de protection et de prospérité financière. La citrouille est reliée à la Lune et à la Terre et aura un usage lié à la guérison/santé, à l’argent et à la fertilité. La pomme, quant à elle, est reliée à Vénus et à l’Eau, et sera utilisée pour l’amour, la santé et la paix par exemple. La cannelle est reliée au Soleil et au Feu, et aura une action liée l’amour, l’argent et la perception psychique. Le miel est relié au Soleil et à l’Air, et a un usage assez complet (purification, santé, amour, sexualité, bonheur, spiritualité, sagesse). L’amande est reliée à Mercure et à l’Air, et agit avec des énergies de guérison, d’argent et de protection. La noix est reliée au Soleil et au Feu, et agit dans la protection et l’esprit conscient.

Voilà pour un petit condensé des propriétés magiques des aliments qui se retrouvent dans les plats faisant parties des repas de Samhain. Pour aller plus loin dans la pratique de la kitchen witch, je vous conseille l’ouvrage de Scott Cunningham « La cuisine wiccane » et « Le grand livre des correspondances » de Sandra Kynes.

Je vous présente ci-après quelques recettes pour votre dîner de Samhain, qui mettent en appétit :

PAIN D'ÉPICES:
Ingrédients : (pour 6 personnes)
250 g de farine
125 g de sucre
125 g de miel
5 c. à soupe d'eau
5 c. à soupe de lait
150 g de raisins secs (ou noisettes et amandes hachées)
1 pincée de cannelle
1 sachet de levure chimique
30 g de beurre

Faites chauffer ensemble l'eau et le lait et versez-y ensuite le sucre et le miel et surtout faites bien dissoudre. Dans une terrine en terre cuite, mettez la farine sans grumeaux avec les raisins et/ou les noisettes hachées grossièrement. Ajoutez la pincée de sel, la cannelle et la levure. Quand le liquide sucré a refroidi, versez-le tout en le mélangeant petit à petit avec les ingrédients. La pâte doit être homogène et assez molle. Beurrez assez largement un moule à cake ou garnissez-le de papier sulfurisé beurré pour pouvoir démouler facilement le gâteau. Versez-y la préparation et faites cuire à feu moyen de 180 °, thermostat 5/6, pendant une heure. Démoulez et laissez refroidir sur une grille. Ce pain d'épice peut se conserver une semaine environ.

HYPOCRACE:
Ingrédients :
5 litres de vin rouge ou blanc
400 g de sucre ou 500 g de miel
15 g de cannelle en poudre
60 g de gingembre en racine
3 grains de poivre
1 citron épeluché coupé en quatre et épépiné
3 c. à soupe d'eau de roses ou de la fleur d'oranger (selon vos goûts)

Broyez bien toutes les épices et mettez-les dans une étoffe bien propre puis faites un noeud pour la fermer (vous pouvez aussi utiliser un sachet pour le thé). Faites-les macérer ensemble dans le vin et l'eau de roses pendant au moins trois heures, jusqu'à plusieurs jours. Passez, filtrez et mettez en bouteille. Servez frais.

CONFITURE DE CITROUILLE :
Ingrédients:
1.5 kg de citrouille (une fois vidée et épluchée)
1 kg de sucre (un peu moins en fait)
2 oranges
1 citron
1 citron vert

Râpez la citrouille. Coupez les oranges et citrons en 4, puis en fines lamelles. Mélangez le tout. Ajoutez le sucre et laissez reposer quelques heures. Faites cuire 30 à 45 minutes et mettez en pots. Retourner les pots quand ils sont encore chauds.

GRATIN DE CITROUILLE :
Ingrédients :
Des cubes de citrouille pelés
2 œufs
Un peu de lait ou de la crème
Du sel et du poivre
De la noix de muscade
Du gruyère râpé

Faites cuire le potiron dans de l’eau salée, égouttez et mettez le tout en purée. Ajoutez les œufs et un peu de lait ou de crème. Salez, poivrez, ajouter la noix de muscade et ajoutez du gruyère en mélangeant bien. Mettez le tout dans un plat allant au four et recouvrez de gruyère pour obtenir un bon gratin doré et croustillant sur le dessus. Servez chaud. Pour une consistance s’approchant un peu plus d’un soufflé, vous pouvez battre les blancs d’œuf en neige.

TARTE DE LA NOUVELLE ANNÉE :
Ingrédients :
1 fond de tarte frais en pâte brisée
1 potimarron
100 g de sucre
2 oeufs
2 c. à soupe de lait
1 pincée de sel
2 c. à soupe de miel liquide d'acacia
1 pincée de vanille en poudre

Mettre le fond de tarte dans un plat à tarte approprié pour la cuisson. Récupérer la chair du potimarron et la placer dans une casserole. Y ajouter le lait et laisser cuire à feu moyen pendant 10 minutes afin d'obtenir une purée. Mélanger bien le tout puis ajouter le sel, le sucre et les oeufs battus. Mélanger encore et verser la préparation sur le fond de tarte. Mettre au four durant 45 minutes à 180 °. Après ce temps de cuisson, arroser le dessus avec le miel et saupoudrer de vanille.

TARTE AU POTIMARRON (OU BUTTERNUT) AUX NOIX ET SIROP D’ÉRABLE :
Ingrédients :
1 potimarron ou une courge butternut (~ 500 g)
25 cl de crème liquide
100 g de noix moulues
Sirop d'érable ± 10 c. à soupe (ou sucre)
1 c. à soupe de cannelle
1 pincée de clou de girofle en poudre
1 pincée de muscade
2 jaunes d'oeuf
1 pâte à tarte de votre choix

Couper le potimarron en morceaux sans le peler. Dans une grande casserole, faire chauffer la crème avec le sirop d'érable, les noix, les épices. Ajouter la courge et laisser mijoter tout doux pendant environ 30 min, jusqu'à ce qu'elle soit bien tendre. Laisser tiédir. Pendant ce temps, préchauffer le four à 210°C (thermostat 7). Foncer la plaque à tarte avec la pâte. Mélanger les 2 jaunes d'oeuf à l'appareil refroidi. Mixer le tout pour obtenir un mélange bien lisse. Verser sur la pâte le mélange au potimarron. Mettre au four pour une vingtaine de minutes. La pâte doit être cuite.

PETITS CAKES DU SOUVENIR :
Ingrédients :
750 g de farine
100 g de beurre
125 g de sucre
1 cuillère de levure en poudre
1 mélange d'épices selon vos goûts cannelle, gingembre, cardamome
Lait en quantité suffisante pour faire une pâte

Mélanger les ingrédients à l'exception du sucre et des épices afin d'obtenir une pâte onctueuse. Laisser le mélange dans un endroit chaud pour lui permettre de lever. Ajouter le sucre et les épices puis rouler la pâte et la découper en cakes carrés. Cuire pendant 15 à 20 minutes dans un four chauffé à 190 °.

RISOTTO DE SAISON
Pour 4 personnes

Coupez 500 g de citrouille en dés et hachez un oignon. Faites-les revenir dans une poêle avec de l’huile d’olive pendant cinq minutes. Laissez ensuite cuire à feu lent en versant un peu de bouillon de poule. Ajoutez 350 g de riz rond et quelques cuillères de bouillon. Lorsque tout le liquide a été absorbé par le riz, en verser à nouveau et ainsi de suite. Une fois qu’il ne reste plus de bouillon, incorporez 20 cl de lait, du sel, du poivre, de persil et quatre cuillères à soupe de parmesan râpé. Mélangez le tout pour obtenir un ensemble homogène.

BEURRE AU MIEL ET À LA CITROUILLE :
Ingrédients: (donne environ 1 tasse)
- 2 tasses de purée de citrouille
- ½ tasse de miel
- 1 c. à thé de zestes de citron
- 1 c. à table de jus de citron
- 1 c. à thé de cannelle
- 1/4 de c. à thé de noix en poudre

Placez tous les ingrédients dans une casserole. Chauffez sur feu doux en brassant de temps à autre environ 40 minutes jusqu'à ce que le tout soit tendre. Placez un ramequin et réfrigérez une fois refroidie.

CERCUEIL D’HALLOWEEN :
Ingrédients: (6 personnes)
- 1 quatre quarts au chocolat
- 1 pâte d’amandes blanche
- 1 tablette de chocolat noir pâtissier
- 50 g de beurre
- 1 boîte de crème à la pistache
- des bonbons en forme de vers ou d’asticots

Coupez le quatre quarts en forme de cercueil puis en deux dans la longueur. Les deux parties ne doivent pas être égales : une partie épaisse constitue le bas du cercueil et une partie fine le dessus du cercueil. Si besoin, recoupez la partie supérieure pour la rendre plate (le quatre quart est souvent bombé sur le dessus). Creusez l'intérieur de la partie basse. Faites fondre au bain-marie la moitié de la tablette de chocolat. Ajoutez le beurre et remuez jusqu'à ce que le mélange soit lisse. Une fois le mélange prêt, badigeonnez les deux parties des quatre quarts à l'aide d'un pinceau ou d'une spatule. Puis mettez au frigo pendant 10 minutes pour que le chocolat durcisse. Après ce temps, mettez la base sur une assiette et remplissez-la de la crème à la pistache. Préparez avec la pâte d'amandes une croix (à poser sur le cercueil) et posez-la sur la partie haute du cercueil. Préparez des petites poignées à mettre sur les côtés du cercueil (4 poignées sur la partie basse du cercueil. Placez le dessus du cercueil de biais. Et faites sortir quelques asticots.

COLCANON:
Ingrédients: (4 personnes)
- 1 kilogramme de pommes de terre
- 200 g de beurre
- 400 g de bacon ou de lard fumé
- 1 chou frisé
- 1 verre de bière
- 4 oignons
- Sel et poivre

Hachez finement les oignons et faites-les frire doucement avec le bacon coupé en petits morceaux, pour que le tout rissole sans se dessécher. Faites bouillir les pommes de terre à part, épluchez-les et écrasez-les au presse-purée, pour obtenir une purée crémeuse. Ajoutez la moitié du beurre et conservez au chaud cette purée dans un four allumé au minimum et en laissant la porte ouverte. Ajoutez le chou coupé en lamelles aux oignons frits et laissez griller doucement, en mouillant avec un peu de bière si l'ensemble devient trop sec. Salez et poivrez. Lorsque le chou est cuit, faites fondre le reste de beurre dans un poêle, et versez quelques cuillerées de purée de pommes de terre, assaisonnez du mélange de chou, d'oignon et de lard, dans chaque assiette. Arrosez de beurre fondu et servez.

Bon appétit et bon Samhain!!!!!

Corinne, France