ACTIVITÉS ET FESTIN DE LITHA
Corinne (France)

Le solstice d’Été est la célébration du Soleil, synonyme de vie dont la chaleur et la lumière sont essentielles à pratiquement tous les êtres vivants. Le Soleil était également vu comme un astre purificateur, apaisant les tourments de la nuit et annonçant l’arrivée d’un autre jour. Souvent honorée et célébrée dans toutes les civilisations anciennes lui ayant donné un statut divin, sa progression dans le ciel permettait de connaître le temps, dans tous les sens du terme. Comme vous le savez maintenant, en magie naturelle, la meilleure manière de célébrer un sabbat est d’être en extérieur, de contempler la Nature et ses changements, de connecter avec elle et de l’honorer. Le Soleil ayant atteint son pinacle et donc possédant un grand pouvoir, il est temps d’absorber cette énergie magique curative, et de se débarrasser de ce que l’on ne veut plus ou ce dont on a plus besoin, en corrélation avec cet instant de naissance de la saison sombre. Faites une méditation, une séance de yoga sous les rayons solaires!! Ou tout simplement, asseyez-vous en conscience, fermez les yeux, les mains levées au ciel et ressentez son énergie, son pouvoir vous envahir!!

Les actions qui me tiennent le plus à cœur sont celles attachées aux petits gestes du quotidien que l’on peut tous faire pour reprendre sa place au sein de la Nature. Je parle ici de mettre dans son jardin, sur son balcon des offrandes de nourriture aux oiseaux ou des matériaux leur permettant de construire leur nid; d’installer des fontaines pour que les animaux sauvages puissent s’hydrater et se baigner parfois; placer des assiettes creuses remplies de billes de couleurs et d’eau pour que les abeilles puissent y faire une pause et boire; le semis et plantation de plantes aimées des abeilles et des papillons pour leur nectar et leur pollen, par exemple. Anecdote, quand je déjeune en extérieur, je laisse toujours quelques miettes de mon repas pour les animaux et insectes.

Le jour du solstice d’Été est un moment privilégié pour la cueillette des herbes magiques, comme la verveine, le millepertuis, l’achillée, les baies de gui, la digitale, la reine-des-prés ou encore le sureau. Les Druides appréhendaient ce jour comme le mariage de la Terre et du Ciel et y cueillaient leurs plantes sacrées destinées aux opérations magiques. Il est de tradition de faire la cueillette à l’aube lorsque la rosée est encore sur les plantes ou à midi sous les rayons brûlants du Soleil.

L’énergie du solstice d’Été est tout simplement énergétique; le Soleil est énergie et la Terre déborde de croissance et de vitalité. C’est une bonne période pour travailler sur la prospérité, l’abondance, et la croissance des choses nous tenant à cœur. Habillez, décorez votre demeure pour attirer ses énergies avec des fleurs, des feuilles de chêne, des représentations solaires, des bougies vertes, etc. !! Souvent des guirlandes portées par les femmes, jetées dans des cours d’eau ou faisant office de décoration d’autel ou de maison, sont confectionnées avec de la vigne, de la liane, des fleurs jaune, orange ou rouge, des rubans, et tout autre objet que vous voulez intégrer (sigil, rune, plume, coquillage, etc.). Autre objet que l’on peut fabriquer pour la célébration de Litha, un balai de cannelle, épice solaire ayant des propriétés magiques liées à la guérison, la divination, l’amour, la protection, et l’augmentation des vibrations spirituelles. Il est de coutume de considérer Litha comme un moment idéal pour la fabrication de sa baguette de divination en noisetier, bois lié au Soleil et consacré aux Fées.

Pour ma part, le solstice d’Été devrait être célébré tout au long de la journée, car l’énergie est présente de manière différente à l’aube, à midi, au coucher, et ainsi en toucher du doigt le plus possible son entièreté; enfin si cela nous est possible, ce qui est rarement le cas… Dans un monde rêvé, afin d’accueillir le Soleil, se lever juste avant son levé et pratiquer un sort de salutation de l’aube relié à l’Élément Air; à midi, puiser dans les énergies d’abondance et de croissance, pour effectuer un rituel avec des herbes/plantes de prospérité en lien avec la Terre; dans l’après-midi, après une petite méditation, se connecter à l’Élément Eau pour absorber son pouvoir de guérison via un point d’eau reflétant les rayons solaires; et, au crépuscule, un rituel de magie des chandelles de pouvoir ou un feu de joie dans l’obscurité, relié aux énergies de l’Élément Feu à l’honneur durant Litha, comme métaphore du passage à la moitié sombre de l’année. Dans certaines cultures, cette célébration est prolongée par des veillées soit de l’aube à la suivante, soit du coucher du soleil du solstice au coucher suivant.

Vous connaissez maintenant ma passion pour la cuisine et les bons petits plats. Donc pas de célébration de sabbat sans préparation du repas sabbatique!! L’organisation d’un festin est l’occasion de remercier la Nature pour ses dons quotidiens et d’honorer l’abondance, la croissance, la prospérité qu’elle nous apporte. L’ambiance estivale de Litha se prête au pique-nique, au barbecue entre amis, ou toute autre façon de déjeuner à l’extérieur en nature. Les aliments à privilégier sont les fruits et légumes frais de saison comme les premières tomates, les courgettes, les concombres, les petits pois, les mange-tout, les fraises, les pêches, les oignons nouveaux, les cerises; les viandes de bœuf et poulet; et, toutes les herbes et fleurs qui poussent à cette époque. Pour mon repas en pleine nature, je pense préparer une salade César classique, ou si je trouve des tomates et des poivrons, une simple salade de tomates, oignons, poivrons avec une vinaigrette au vinaigre balsamique et quelques tranches de mozzarella di bufala. Nos ancêtres fêtant les sabbats en mangeant de la viande, dans une idée de gratitude et de reconnaissance, un poulet rôti au beurre aux herbes fraîches inséré sous la peau, accompagné de fleurs de courgettes farcies, de betteraves cuites à l’orange, de pommes de terre nouvelles sautées, et/ou de la première ratatouille de la saison, me semblent des plus appropriés et des plus appétissants. Pour accompagner les fromages au lait de vache principalement, une petite salade de laitue-iceberg avec des herbes fraîches comme de la menthe, persil, coriandre, ciboulette selon vos goûts, à laquelle il est possible de rajouter des fleurs, des morceaux de fraises, pêches ou encore des graines de tournesol. J’ai trouvé pour le dessert une recette de tartelettes à la ricotta, au citron et au safran, originaire de Sardaigne, qui me tente bien : les Pardulas, très en adéquation avec la célébration solaire de Litha. Pour permettre de saucer et d’accompagner les fromages, un pain au romarin ou au safran sera parfait. Comme les températures seront sûrement chaudes, une limonade aux fleurs d’acacia ou au sureau, un vin d’orange frais préparé à Yule ou une bière bien fraîche seront parfaits pour se désaltérer.

Bon sabbat de Litha!!!

Corinne, France