ÉVOLUTION DE MON AUTEL
Julien (France)

Lorsque j’ai débuté mon apprentissage de la magie, je dévorais tous les livres de magie pour débutants qui me passaient sous la main. Les chapitres sur les autels me fascinaient et j’en contemplais de magnifiques sur les réseaux. J’ai rapidement décidé de m’inspirer de ces images afin que mon autel soit un espace vraiment remarquable. Ma priorité était de le faire vivre au rythme des saisons, dressé avec des éléments de la nature, des symboles, des bougies, des illustrations.

Durant quelques années, mon autel a toujours été très beau à mes yeux et j’avais la sensation que cet espace était réellement sacré. Tous les éléments faisant référence à mes croyances y avaient leurs places. Je ne pratiquais pas sur mon autel par manque de place, mon art a évolué directement au sol, jamais au même endroit.

Petit à petit, j’ai commencé à ressentir le besoin de m’éloigner des « règles à suivre de l’autel », de ce que l’on y trouve communément. J’en suis venu à me demander ce que je ressentais réellement, puis j’ai décidé que je souhaitais avoir un espace où me réfugier, plus aéré pour pratiquer et où je pourrai méditer.

Inévitablement, j’ai libéré de l’espace et cela m’a amené à devenir de plus en plus minimaliste dans ma pratique en disposant uniquement des éléments essentiels, pratiques et certains chargés de bons souvenirs. J’ai opté pour des promenades plus régulières en nature pour conserver ma connexion aux éléments plutôt que de simplement les représenter en allant très peu à leur contact.

Cette évolution m’a permis de comprendre deux points :

- Suivre les règles préétablies et s’inspirer d’autres pratiquant(e)s aide à faire ses premiers pas dans le monde de la magie. Dans ce cas précis, cela m’a aidé à comprendre la dimension sacrée d’un autel. Mais après quelques années de pratique, je trouve préférable d’avoir un autel plus simple, moins chargé, ce qui m’encourage à aller connecter d’avantage en nature.

- L’autel est mon espace personnel, il évolue avec moi. Les autels artistiques me fascinent mais ce n’est pas mon style. Par conséquent, j’ai compris que je pouvais réellement apprécier d’autres façons de faire sans pour autant me sentir obligé de faire de même. Si contrairement à moi vous souhaitez y placer de nombreux éléments, faites donc ! Si vous voulez le changer à chaque sabbat ou chaque saison ne vous en privez pas ! Si vous le changez pour votre anniversaire, qui vous en empêchera ?

Comme dit précédemment, l’autel est avant tout personnel !

À bientôt

Julien, France