OCTOBRE, LA FIN D'UN CYCLE
Julien (France)

L’Automne est ma période préférée de l’année et malgré mon amour pour toutes les saisons, mes meilleures promenades sont celles où je marche sur un tapis de feuilles mortes.

Méditation, introspection, célébration. Voilà mon programme habituel à cette période de l’année.

D’une année sur l’autre, célébrer Samhain a toujours été pour moi un moment de réel enthousiasme. Malgré le fait que les énergies de ce sabbat soient reliées la mort, j’ai toujours apprécié célébrer mes disparus.

Malheureusement cette année, le covid19 m’a enlevé un être cher et m’a laissé une plaie qui se referme très difficilement, très lentement. Célébrer me semble un tantinet plus difficile, l’enthousiasme est moins présent. Malgré tout, je ne cesse de travailler mon lâcher-prise et tente d’accepter afin d’aller de l’avant. La mort est inévitable, une étape qui ne se fait pas toujours naturellement, mais sur laquelle nous n’avons aucun pouvoir de décision.

J’ai tout récemment décidé d’organiser un souper silencieux, avec un léger fond sonore qui sera une "playlist" des chansons préférées de nos chers disparus. S’en suivra des moments de partage de souvenirs, de rires, où mon énergie s’élèvera, je l’espère. Cela me permettra de rediriger cette énergie vers un talisman, que je porterai sur moi les jours qui suivront, afin de me souvenir du meilleur et uniquement de cela.

Il est désormais temps pour moi d’aller en nature pour ramasser quelques feuilles, branches, glands et noix que je disposerai le 31 octobre au soir sur notre table.

Je vous souhaite à toutes et tous un très bel automne.

À bientôt!

Julien, France