PLANTES ET SORCIÈRES
Corinne (France)

Lors d'un des derniers LIVE Instagram avec Valérie et Julie, une réflexion de Julie m’a interpelé : le lien entre les personnes et les plantes. Cette question me trottait dans la tête depuis longtemps. Chaque personne est-elle reliée, liée avec une plante spécifique, particulière? Pourquoi telle personne adore telle plante et pas une autre (cela en dehors du concept subjectif du beau)? De là, comment intégrer ces plantes à la pratique magique? Je ne vais pas prétendre répondre de manière exhaustive à toutes ces questions, en entraînant tant d’autres, mais juste essayer de vous donner matière à la réflexion, et peut-être vous inspirer; qui sait…

Je ne suis pas sûre d’être moi-même un bon exemple, amoureuse inconditionnelle des plantes en tout genre. J’adore les cactées, les succulentes, les orchidées, les hibiscus, les cyclamens, les marguerites, les lauriers roses, les fleurs sauvages, et toutes les plantes en fait. Ma maison est l’annexe d’une pépinière!!! L’agencement est fait en fonction du bien-être de mes plantes : elles sont placées là où elles seront le plus heureuses et pas selon mes envies, ce qui fait parfois qu’elles empiètent sur mon espace, mais c’est avec joie que je leur cède. Je récupère toutes les plantes de mes voisins et amis qui s’en débarrassent, et elles me le rendent bien, je trouve, car une plante qui était en train de végéter, chez moi, recommence à croître et retrouve goût à la vie…

Giambattista Della Porta (1535-1615), dont je vous ai déjà parlé pour son ouvrage « Magia naturalis », a publié en 1586, malgré les risques de censures de l’Église, « De humana physiognomonia ». L'art physiognomonique datant de l'Antiquité a pour principe de mettre en relation le physique avec le caractère de la personne. Il part du principe que « dans les poissons, les herbes, les plantes, il existe de mêmes marques (notae) dont on peut inférer leurs mœurs, leurs vertus [médicinales] et leurs vices [leur nocivité] », toujours dans la même idée de transformer des croyances suspectes en savoirs « scientifiques respectables ». Il popularise ainsi la théorie de la « signatura plantarum » de Paracelse (1493-1541), médecin, astrologue et alchimiste suisse, fondée sur l'analogie entre l'aspect des plantes et les maladies qu'elles soignent, ainsi que leur usage et leur fonction : « similia similibus curantur », les semblables soignent les semblables. Pour Della Porta, le même système d'inférences finit par englober la totalité du monde visible, hommes, plantes, animaux, minéraux, lieux, saisons et astres.

De là, je me suis dit qu’il devait y avoir un lien entre l’attrait pour une plante spécifique et ses propriétés, et le pratiquant et ses besoins. Mes premiers amours restent de tout temps, les cactus. Plante de protection (contre les énergies négatives, les personnes toxiques, les entités malveillantes, l’infortune et les voleurs) et apportant la sécurité du foyer de par leurs piquants acérés, les cactacées ont besoin de peu d’entretien, mais tout de même demandent toute votre attention, et stockent l’eau à l’intérieur pour survivre au milieu aride (capacité d’adaptation). Elles représentent ainsi la force intérieure d’une personne et son besoin d’avoir un foyer protégé et sécuritaire, et leurs belles fleurs symbolisent la beauté cachée dans la simplicité – tout moi :-D Dans le feng shui, ils sont considérés comme des gardiens qui purifient les environnements et constituent une barrière aux rayons gamma émis par les ordinateurs, les micro-ondes et les téléviseurs. Les épines au-delà de leur côté protecteur et défenseur, sont utilisées pour aider à dépasser ses limites et à se rappeler l’importance de dire non. Je dois avouer que ces quelques caractères me définissent bien : besoin de protection, de sécurité et de contrôle, avec une grande force intérieure, en toute simplicité, adaptabilité et sensibilité, ayant du mal à dire non et besoin d’ancrage… Nous ne nous sommes pas choisis pour rien.

Vous l’avez sûrement compris les cactus peuvent être utilisés dans des rituels de protection de votre demeure et de vous-même, et être donc placés à l’extérieur proche de la porte d’entrée. Je ne préconise pas de les installer sur votre bureau, car ce sont des plantes d’extérieur, mais pourquoi pas. Ils peuvent même être consacrés à cet effet, être placés dans des pots portant des sigils de protection, voir leur énergie amplifiée par l’ajout de pierres gravées avec des symboles. Pour ma part, ils sont postés à l’extérieur en mission de gardiens protecteurs de la demeure et de ses congénères. Ils peuvent être également utiles dans des rituels ayant attrait à la confiance et la guérison, en vous aidant à ne plus vous sentir vulnérable et équilibrer votre sensibilité et, voir renaître sa force et sa beauté intérieures. Les cactus peuvent aussi vous aider dans votre élévation/évolution spirituelle. Les fleurs ne restant écloses que quelques heures, les cactus nous ramènent à apprécier au maximum le temps présent et se recentrer, s’ancrer.

« Permettez-moi de vous protéger lorsque vous vous sentez vulnérable. Je sais que vous êtes plus sensible que de raison. J'ai remarqué que vous aviez des hauts et des bas. Or, tout ira bien, car je serai votre bouclier protecteur pour vous donner l'espace nécessaire pour guérir et pour grandir. N'oubliez pas de nourrir votre âme tout en recouvrant vos forces. Ne vous jugez pas; tout ce que vous ressentez fait partie de votre processus de croissance. Vous évoluez vers un état d'intuition et d'énergie accrues. Les hauts et les bas que vous traversez sont comme des douleurs qui se font plus vives. Vous ressentez des émotions confuses, car vous ne savez pas quelle façon gérer la situation actuelle. Je suis là pour vous montrer comment devenir un être plus spirituel », tel est le message du cactus (Doreen Virtue et Robert Reeves « Thérapie par les fleurs », 2014). Pour finir, je voulais vous faire part d’une découverte : l’horoscope des fleurs, où chaque signe astrologique a une fleur qui lui est associée. Bélier, ce sera les gerberas ; Taureau, les orchidées (je suis ascendant Taureau) ; Sagittaire, la broméliacée rouge; Capricorne, les bonsaïs; Poissons, le lisianthus; etc. …

À vous maintenant de comprendre votre lien intrinsèque avec une ou plusieurs plante(s)!!

Corinne, France