SOLSTICE D'HIVER
Corinne (France)

Dans le silence poudreux de la neige, les pas de la sorcière crissent sur la neige… Nous voilà au sabbat de Yule, au solstice d’Hiver, un des 4 festivals du Soleil et du feu. C'est le jour le plus court de l'année dans l'hémisphère nord et, donc la nuit la plus longue ; dans certains lieux, comme le Pôle Nord, le Soleil ne se lève pas du tout – cela doit être magique. Yule représente le premier jour officiel de l'Hiver et à partir de ce jour, jusqu'à Litha, les jours vont se rallonger, bannissant l'obscurité et apportant la lumière, symbole de chaleur et de vie sur Terre. Le solstice d'hiver, signifiant soleil immobile, est aussi appelé « Alban Arthan » dans la tradition druidique, le Rite d'Hiver, Midwinter ou encore Yuletide.

Depuis la nuit des temps, de grandes fêtes sont organisées durant la dernière semaine de décembre, fêtes caractérisées par une atmosphère joyeuse de danse, de chants, avec des décorations de houx, de gui et de sapin, et où la lumière et le feu avaient une place prépondérante. Pour les Celtes, Yule était le moment où le vieux roi Houx, symbole de l'hiver qui doit mourir, passait le pouvoir au jeune roi Chêne, symbole de la nouvelle année annonçant une nouvelle vie et le retour du printemps. C'est de ce conflit qu'est née la tradition de faire brûler une bûche que l'on conservait toute l'année. Elle symbolisait le vieux roi qui était brûlé et dont le sacrifice donnait lumière et chaleur. Les traditions anciennes relient Yule à des mythes liés à la mère, où le solstice d’Hiver est aussi appelé la « Nuit de la Mère » en lien avec la notion de combat pour la naissance et celle de mort : Frigga déesse norvégienne de l’Hiver, Cailleach la Vieille Mère celtique, la déesse grecque Alcyone, ou encore Skadi la déesse scandinave de l’Hiver, pour ne citer qu’elles. Festival du feu, Yule est lié au mythe du Roi de l’Hiver symbolisant le soleil, la fertilité, le retour de la lumière et la vigueur du monde : Apollon dieu solaire romain, Mithra dieu perse, le dieu agraire Saturne avec les Saturnalia, le Roi vert de l’Hiver au Moyen-Age. Cette célébration fut reprise et intégrée par l'église chrétienne, en l'an 354, lorsque le pape Libère fixa au 25 décembre la date de la nativité, au lieu du premier dimanche de janvier.

Le sabbat de Yule est symbole de renouveau, de renaissance, du retour de l'espoir et de la vie, de renaissance du soleil. C’est le temps du repos de la Terre, le temps naturel du sommeil, de rendre hommage aux ténèbres et de se réjouir du retour de la lumière. La neige souvent présente en cette période, amène une aura de paix et de pureté. L’hiver est un moment de résilience, une période pour nourrir son pouvoir intérieur, retrouver la force en soi, et propice à l’introspection en profondeur. La présence de la lumière et l’idée de passer de l’obscurité à la lumière sont des plus importantes. J’aime en ces longues soirées froides, être dans la pénombre d’une bougie, seule lumière dans la pièce et méditer, rêvasser, contempler, réfléchir à l’année écoulée et au chemin parcouru tout en me projetant dans l’avenir de l’année qui s’en vient. Les couleurs traditionnelles seront le blanc (purification, couleur de l’arrivée de l’hiver), le rouge (prospérité et énergie), le vert (guérison et abondance). Pour avoir une énergie amplifiée, je les parfume avec de l’oliban, de l’huile essentielle de cèdre, de cannelle ou de pin/sapin. Les conifères, restant verts et vivants toute l’année, sont très présents dans les décorations et les rituels de Yule, comme symbole de vie, de force, de persévérance et de protection.

Yule est aussi la célébration du partage en lien avec la famille, les amis, les gens et les animaux que l’on aime. C’est le temps des cadeaux, mais pas le cadeau commercial impersonnel sans âme, non ! Mais du présent offert avec le cœur, sans valeur marchande, qui aide l’autre, qui sert à prendre soin de l’autre. L’idée que les personnes autour de soi passent l’hiver en paix et en sécurité est au cœur des traditions de ce sabbat.

Les animaux magiques reliés à Yule sont le cerf symbole du Dieu cornu et apparaissant dans les mythes de l’hiver comme porteur du soleil entre ses andouillers (notons que les bois du cerf tombent et repoussent chaque année), la vache et le bœuf pour le côté plus nourriture, le porc offrande de l’Autre Monde, le cheval lié au « Boodening », l’ours symbole par excellence de l’hibernation et de l’hiver incarné (la constellation de la Grande Ourse est présente au-dessus de nos têtes durant tout l’hiver). J’y rajouterais le rouge-gorge, cadeau divin et signe du soutien du ciel, car il fait partie de ma vie hivernale depuis toujours; nous partageons chaque matin, chaque midi, notre repas ensemble en tête à tête. En ces mois rudes d’hiver, où froid et pluie font des ravages, n’oubliez pas de nourrir les oiseaux de la nature : graines, pain, brioche, boules de graisse, etc., et aussi un bac d’eau renouvelée régulièrement!!

Le gui, plante parasite du chêne, était ramassé par les anciens druides à Yule durant une imposante cérémonie. Elle est une des rares plantes à fleurir en hiver. Qui dit Yule, dit bûche et arbre de Yule. Chaque année avec mon père on allait en forêt couper un sapin pour le décorer et ramasser de la mousse que l’on ramenait ensuite pour la continuité. Il existe aujourd’hui un débat quant à la coupe des sapins. Véritable arbre ou artificiel? À vous de voir selon vos croyances. Mais s’il vous plaît ne les jetaient pas dès le lendemain!! Réfléchissez à comment le faire de manière respectueuse et écologique.

Malgré sa dose de dureté, l’Hiver nous offre de merveilleux cadeaux à ceux qui veulent bien s’en apercevoir. La beauté des paysages hivernaux bien sûr, mais aussi le calme qui règne, le silence qui nous permet de nous retirer de l’agitation de la vie quotidienne et de ralentir. Au-delà de ça, l’Hiver nous donne du temps, du temps pour soi, pour l’introspection, la réflexion profonde, le temps de prendre du recul et la tranquillité nécessaire.

Autorisons-nous à nous synchroniser avec le rythme de l’hiver et à prendre part à la Roue de l’année!!

Corinne, France