SORTIR DU PLACARD À BALAI
Stéphanie (Belgique)

Être ou ne pas être... dans le placard à balai? Là est la question que beaucoup d’entre nous se posent!

Pour les personnes évoluant dans le milieu mystique depuis leur enfance, c’est beaucoup plus naturel, plus facile va t’on dire étant donné que la pratique ou les expériences sont partagées.

Par contre, pour les débutants en sorcellerie ou autre tradition ésotérique, des questions se posent! Sur le regard des autres, du conjoint, des parents, amis, etc.

Certaines personnes plus extraverties vont exposer leur nouvelle pratique, leur nouvelle tradition au monde entier , elles vont se créer un style, publier sur les réseaux sociaux sans se préoccuper des qu'en dira-t-on...

D’autres par contre, vont garder leurs lectures, leur pratique et croyance secrète, soit par peur de la réaction de l’entourage, soit pour garder leur jardin secret, car quoi qu’on en pense la spiritualité est quelque chose de très personnelle!

Pour ma part, j’ai attendu très longtemps avant de sortir du placard à balai! Pas par crainte de la famille, car j’ai grandi dans cette ambiance, ce n’était pas tabou au contraire les meilleures histoires de familles tournaient autour de la sorcellerie et de l’au-delà...

Par contre, ça a été plus difficile et ça l’est encore avec les collègues, les amis, les connaissances, etc.

Certaines connaissances ou collègues acceptent complètement et sont aussi passionnées par l’ésotérisme. Oui ça arrive, mais c’est rare!

Si vous ne savez pas comment aborder le sujet avec vos proches, allez-y en douceur, laisser des indices pour commencer comme un livre traînant sur la table, des cristaux, un tarot, etc. Et petit à petit ces objets feront partie du quotidien de votre foyer et vos proches s’habitueront et pourraient même s’y intéresser!

Je pense qu’il faut pouvoir trouver sa place entre Sorcière et Moldu et s’adapter suivant la personne que l’on a en face de soi.

Face à une personne complètement fermée je n’aborderai jamais ma pratique ni ma spiritualité, par contre je répondrai si on me pose une question, sans pour autant dévoiler mon grimoire bien sûr!

Alors, sortir ou pas du placard à balai? Et pourquoi ne pas plutôt juste laisser la porte entrouverte pour celui ou celle voulant en découvrir plus! Quoi qu'il en soit, le principal est d’écouter votre cœur et votre intuition, car votre petite voix aura toujours raison!

Prenez soin de vous

Stéphanie, Belgique