MAGIE DES BOUTEILLES

D’aussi loin que l’Égypte ancienne, ce procédé s’est rendu jusqu’à nous. Si toutefois à l’origine les contenants étaient de terre cuite (car ayant la propriété de garder les sortilèges « emprisonnés » ou « actifs » très très longtemps), il est concevable d’utiliser simplement un gros pot de verre.

MATÉRIEL
- Pot de verre ou de terre cuite, qu’on peut fermer/sceller (taille petit/moyen)
- Cire pour sceller votre contenant
- Objets contondants (verre brisé, clous rouillés, aiguilles, lames, etc.)
- Longue herbe séchée
- 3 c. à table environ de gros sel
- Feuille de sauge ou de thym séchée
- Cheveux et/ou rognures d’ongles des membres de la famille
- Chandelle blanche

Temps opportun : un mardi de Lune croissante

RITUEL
Seul ou avec les habitants de votre demeure, installez-vous dans votre cuisine, en principe c’est l’endroit le plus authentique de la vie commune qui s’y vit. Le but ici est de « montrer » la belle énergie qui s’y vit, ce qui doit être protégé. Ayez cela en tête. Il se peut que vous soyez émotif/émotive, c’est normal! Cela démontre votre attachement à vos biens matériels qui vous définit en quelque sorte, mais surtout aux personnes en votre demeure, que vous aimez. Il n’est pas mal de ne point pleurer non plus. Nous sommes tous différents! Soyons seulement en pleine conscience lors de ce rituel.

Ayez tout à votre disposition, et allumez votre chandelle. Prenez votre contenant, et placez le sel au fond. Prenez les herbes, et faites un nœud (un nid sera tout aussi si cela s'avère difficile). Ceci représente vos liens familiaux. Dans le nœud, placez cheveux et rognures. Déposez au fond du contenant. Mettez par-dessus tous les objets de protection, un par un; imaginez cette « barrière » qui s’élève autour de votre famille et demeure. Vous pouvez prononcer une phrase qui rend tangible le geste, tel que :

Que cette protection que j’érige par le geste se déploie autour de ma demeure et des gens que j’aime.

Finalement, allumer la ou les feuilles de sauge à la chandelle, et laisser tomber dans le pot. Refermer immédiatement.

Que cette protection ainsi érigée renvoie toute négativité vers la paix et la douceur.

Sceller le pot avec la cire de votre chandelle blanche. On peut également y graver un symbole de protection. À enterrer près de l’entrée, ou l’endroit le plus passant sur votre terrain. On peut également l’accrocher au cadre de porte intérieur, en hauteur.

Je vous souhaite un agréable samedi!

Maggÿe